Close Filtrer

 Pas simple de comprendre le monde des psy. En fait chaque psy a une formation spécifique et une prise en charge particulière :

Le psychiatre

c’est un médecin spécialisé en psychiatrie. Il propose un suivi psychiatrique ou psychothérapeutique et peut prescrire des médicaments. Souvent, il s’occupe de la médication et oriente la personne vers un psychologue pour le suivi psychothérapique. Le psychiatre peut exercer à l’hôpital, en CMP (Centre médico-psychologique)… Il exerce très souvent en libéral (cabinet privé) où la consultation est remboursée par la sécurité sociale dans la limite des dépassements d’honoraires (très fréquent). Jusqu’à l’âge de 26 ans il n’y a pas besoin de consulter son médecin traitant pour prendre rendez-vous avec un psychiatre.

Le psychologue

Il exerce après 5 ans d’études de psychologie dispensées à l’université (bac + 5). Le psychologue clinicien possède un master 2 professionnel ou recherche en psychologie clinique. Il pratique des soins psychiques. Il existe de nombreuses spécialités en psychologie qui vont déterminer le type d’approche ou les lieux d’exercice du psychologue. Il peut exercer dans des CMP (centre médico-psychologique) ou dans des Points Ecoute où la consultation est gratuite. Il exerce également en cabinet libéral et dans ce cas la consultation n’est pas remboursée.

Le psychothérapeute 

Le psychothérapeute a une formation spécifique et propose des soins relationnels et/ou corporels. Il peut être médecin, psychiatre, psychologue ou autre. Il exerce en cabinet privé et la consultation n’est pas remboursée. Il n’existe pas de diplôme officiel, il est donc prudent de se faire recommander un psychothérapeute.

Le psychanalyste

Il s’agit généralement d’un psychologue ou d’un psychiatre qui a lui-même suivi une psychanalyse qui décide de s’installer en cabinet privé comme psychanalyste. Le psychanalyste appartient à un groupe de travail d’orientation spécifique (Ecole analytique) qui va guider le type de travail relationnel engagé. C’est une démarche souvent longue qui permet une connaissance de soi et des autres. La consultation n’est pas remboursée et souvent onéreuse, il est conseillé de choisir un psychanalyste sur recommandation (médecin, ami…).

Qui consulter ?

Ce choix est lié au contexte dans lequel la personne éprouve le besoin de voir un psy. Il faut tenir compte :

  • des moyens financiers (il existe des consultations gratuites en CMP ou à l’inverse des consultations non remboursées en libéral) ;
  • du degré d’urgence (délais d’attente parfois long);
  • du type de travail que l’on souhaite engager;

Dans tous les cas, il faut éviter de consulter au hasard et chacun est libre de voir plusieurs psy avant de choisir celui avec lequel on est en confiance.