Close Filtrer

Le bruit est considéré comme une des premières atteintes à la qualité de vie. Les sources de bruit sont multiples : voisinage, transports, machines mécanisées, musique amplifiée… Le bruit peut avoir des effets auditifs biologiques et physiologiques directs sur l’audition (acouphène qui est un sifflement ou hyperacousie qui est une hypersensibilité au bruit) mais aussi sur l’état de santé général en particulier sur le sommeil et le stress.

Les conseils pour agir :

  • Agir sur le niveau sonore et le temps d’exposition pour limiter les risques ;
  • Eviter de se tenir trop près des enceintes lors de concert ;
  • Utiliser des bouchons si l’on souhaite « rester dans le son » ;
  • Baisser le volume de son baladeur ou limiter la durée de son usage à fort volume. ;
  • Espacer les situations de forte exposition pour permettre à l’oreille de « récupérer » ;

Concernant l’audition, deux dimensions sont à associer pour comprendre les risques éventuels. Il faut tenir compte :

  • du niveau de décibels atteint autrement dit le niveau sonore
  • de la durée d’exposition (y compris pour une exposition à un seuil peu élevé).

Le tableau ci-dessous permet de mieux évaluer les différents niveaux sonores qui nous entourent et leur durée hebdomadaire tolérée: